Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /nfs/c03/h01/mnt/53704/domains/blog.francoismonney.com/html/wp-content/plugins/wp-post-thumbnail/wppt.php on line 372 and defined in /nfs/c03/h01/mnt/53704/domains/blog.francoismonney.com/html/wp-includes/wp-db.php on line 1199
Le NORAD se tient prêt à suivre le Père Noël | Fragments actuels

Le NORAD se tient prêt à suivre le Père Noël

Depuis le 1er décembre, le Père Noël s’active en vue de sa nuit la plus longue et la plus occupée de l’année. Et le NORAD, le North American Aerospace Defense Command, ou le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord, aussi ! Le NORAD a donc officiellement lancé son compte à rebours depuis 7 jours.

Mais qu’a donc à voir cette organisation militaire avec le Père Noël, me direz-vous ? Tout, justement, comme nous vous l’expliquions déjà dans notre billet du 19 décembre 2009.

Dès maintenant, et cela jusqu’à Noël, petits et grands peuvent visiter le site Web www.noradsanta.org et tromper l’attente en jouant ou en s’informant de l’état des préparatifs du Père Noël.
Le 24 décembre, à compter de minuit HNR (Heure Normale des Rocheuses, soit UTC -7), les visiteurs pourront suivre les derniers préparatifs du Père Noël en vue de son périple autour du monde : vérifier une ultime fois le chargement de son traîneau ainsi que son attelage de 9 rennes. Sitôt qu’il aura décollé du pôle Nord, toutes et tous pourront le suivre grâce à des mises à jour de Google Maps et de Google Earth. Mais aussi au moyen de Facebook, Twitter, YouTube et Flickr. Pour ce faire, il suffit de saisir « @noradsanta » dans le champ de recherche de son moteur de recherche préféré.

L’histoire du NORAD sur la piste du Père Noël date du 24 décembre 1955. Ce soir-là, un colonel du centre d’opération du Continental Air Defence Command (CONAD) sis à Colorado Springs, au Colorado, répondit à un appel téléphonique. Au bout du fil, il n’eut pour interlocuteur ni le président des États-Unis, ni même un général. Non, simplement une petite fille de la région qui avait composé un numéro de téléphone erroné. Elle voulait savoir où se trouvait le Père Noël. Fort des moyens à sa disposition pour remplir la mission confiée au CONAD – surveiller les objets artificiels que l’on retrouve dans l’espace ainsi que détecter, confirmer et donner l’alerte pour toute attaque contre l’Amérique du Nord, qu’il s’agisse d’aéronefs, de missiles ou de véhicules spatiaux, en appliquant les ententes de soutien mutuel conclues avec d’autres commandements, notre très sérieux colonel sut ne pas se prendre trop au sérieux : il fit patienter la petite fille et il la rappela quelques instants plus tard pour lui fournir le renseignement demandé.

En 1958, lorsque le NORAD remplaça le CONAD, l’organisation se fit un point d’honneur à maintenir la tradition. Voilà donc 56 Noëls que le NORAD suit le Père Noël à l’aide de systèmes satellites, de radars à grande puissance et de chasseurs en alerte.

Maintenant, sachant cela : « Do you believe in Santa Claus ? »


Aucun billet apparenté

URL courte: http://blog.francoismonney.com/?p=86129819

Posté par le 7 déc 2010. inséré dans A la Une, Les Ailes. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article
Connexion | Designed by Gabfire themes