Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /nfs/c03/h01/mnt/53704/domains/blog.francoismonney.com/html/wp-content/plugins/wp-post-thumbnail/wppt.php on line 372 and defined in /nfs/c03/h01/mnt/53704/domains/blog.francoismonney.com/html/wp-includes/wp-db.php on line 1199
Plutôt Gotthard à Pully que Blocher au Gothard ! | Fragments actuels

Plutôt Gotthard à Pully que Blocher au Gothard !

Selon la presse, plus d’un millier de personnes se seraient pressées ce lundi 1er Août sur le col du Gothard pour écouter Christoph Blocher mythifier le massif du Gothard.
À la lecture des comptes-rendus de sa harangue de 1er Août, notre tribun nationaliste a surtout révélé ce que beaucoup savaient déjà – enfin, le 70% de Suissesses et de Suisses imperméables au lavage de cerveau provoqué par la propagande paranoïaque udécéenne : écolier, puis étudiant ou doctorant, Christoph Blocher a préféré prendre l’option « Mythologie suisse à refonder » plutôt que suivre les cours réguliers d’histoire-géo.

Parce que s’il est communément admis que la préservation des revenus tirés du franchissement du col du Gothard a conduit les paysans du cru à former une première confédération de cantons à la fin du XIIIe siècle – en vue de s’émanciper de la tutelle des Habsbourg, de là à faire passer depuis le massif du Gothard pour « une forteresse dressée contre les dangers venus de l’extérieur »… Il faut vraiment être bouché à l’émeri pour avaler ce genre de sornettes blochériennes.
Depuis quelques heures, il y a des schistes, des gneiss et des granites qui doivent rigoler dur en sous-sol, et un Pont du Diable qui résiste à la contagion pour ne pas s’écrouler de rire. Notez que, le calme revenu, on pourra toujours envoyer le bouc Zottel s’aventurer en éclaireur sur le pont, ça le changera de la politique…

Foin des billevesées de Christoph Blocher au Gothard ! Plutôt Gotthard à Pully, et de loin !

Une esplanade noire de monde. Un nouveau syndic qui rappelle à escient dans son allocution qu’entre effluves d’engins pyrotechniques et de saucisses grillées nous nous réunissons chaque 1er Août pour célébrer un vivre ensemble et un système politique uniques. Un feu sur l’eau, à l’entrée du port. Et ensuite un feu d’artifice musical qui restera gravé dans ma mémoire.
Vingt minutes, quatre tableaux. Surtout, sur le coup de 22h15, Gotthard aux deuxième et troisième séquences !
Les premières bombes du second tableau s’élèvent au rythme des baguettes d’Hena Habegger martelant le tom basse de sa batterie pour lancer « Lift U Up ». Et la voix du regretté Steve Lee mise en lumière par la magie des artificiers :

Trois minutes de pure folie. De là où il se trouve, Steve Lee a sûrement dû apprécier. Déflagration finale, poussières d’étoiles incandescentes qui redescendent alors que monte un tonnerre d’applaudissements. Et l’intro piano de la ballade « Heaven » qui prélude un troisième tableau tout au long duquel l’émotion le disputera à l’émerveillement :

Je l’ai écrit en titre : le 1er Août ? Plutôt Gotthard à Pully que Blocher au Gothard. De l’émotion, plutôt que des idées fausses !


Aucun billet apparenté

URL courte: http://blog.francoismonney.com/?p=86130578

Posté par le 2 août 2011. inséré dans Chroniques. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article
Connexion | Designed by Gabfire themes